«C’est important que les régions soient desservies par avion»


Le maire de Sherbrooke Steve Lussier aura un allié en François Legault, chef de la Coalition avenir Québec, s’il poursuit les efforts pour attirer des vols commerciaux à l’aéroport de Sherbrooke. «Sherbrooke, c’est une grande ville. Ce n’est pas normal qu’elle ne soit pas desservie», dit M. Legault.
«Le développement économique, que ce soit pour les passagers, les cadres ou les marchandises, nécessite la présence d’aéroports régionaux. Il y a une responsabilité qui revient au gouvernement fédéral, mais il y a aussi un leadership qui doit être exercé par le gouvernement du Québec. Au Québec, on se retrouve souvent dans une situation de monopole d’Air Canada», explique le chef de la CAQ.
«J’ai vu une étude qui montre que pour un trajet de trois heures, le prix chargé au Québec est beaucoup plus élevé que dans l’Ouest canadien pour la même durée de vol. Il semble y avoir un abus d’Air Canada, et quand on est en situation de monopole, ça doit être encadré. C’est le rôle du gouvernement du Québec de s’assurer que le fédéral imposera certaines balises à Air Canada.»
Il n’exclut pas que le gouvernement du Québec contribue financièrement au succès d’une desserte commerciale en région. «Ça se peut que le gouvernement ait besoin de faire une contribution, que certaines dessertes ne soient pas rentables, mais c’est important que les régions soient desservies par avion.»

Infrastructures souterraines

En matière d’égouts et d’aqueduc, François Legault s’engage à reconduire les programmes actuels. «Est-ce qu’on peut en faire plus? Il faut qu’il y ait une équité. On ne peut pas seulement s’occuper de Montréal ou de Québec. Je sais qu’il y a beaucoup à investir dans les aqueducs. Tous les partis ont proposé de remplacer les transferts de 1,3 G$ par année aux municipalités par un point de la TVQ. L’avantage, c’est que la croissance de la TVQ est plus rapide que celle des transferts. Est-ce que c’est l’occasion de revoir la distribution des 1,3 G$ entre les municipalités du Québec? C’est un sujet délicat, mais je suis ouvert à le regarder.»

Des gains en Estrie?

Le chef caquiste se dit par ailleurs confiant de faire des gains importants en Estrie en arrachant les cinq circonscriptions actuellement détenues par deslibéraux. «Chaque circonscription en Estrie est comme un match de quatre points au hockey. Chaque fois qu’on prend une circonscription, on en enlève une au parti libéral. Dans les cinq comtés, ce sont des luttes à deux entre la CAQ et le parti libéral. J’en profite pour inviter les gens du PQ à ne pas perdre leur vote et à venir avec la CAQ pour être sûrs qu’on se débarrasse des libéraux.
«J’ai confiance de prendre les cinq circonscriptions en Estrie, mais je ne tiens rien pour acquis. Je suis venu plusieurs fois cet été et je vais revenir d’ici le 1er octobre. C’est névralgique pour le choix du prochain gouvernement ce qui se passera dans ces circonscriptions.»
Enfin, François Legault a répondu à la controverse provoquée par l’absence de son candidat, Bruno Vachon, à la célébration Fière la fête et à sa propre absence à la Fierté de Montréal. «La journée du défilé, j’étais la moitié de la journée au Témiscamingue et l’autre moitié en Outaouais pour annoncer deux candidats. Évidemment que je défends la cause des gais et qu’il y a encore du travail à faire pour qu’ils soient respectés de tous dans notre communauté. Bruno a quatre enfants. Il avait autre chose à son agenda. Ça n’a rien à voir avec la cause. Il est prêt à aider la cause s’ils ont des propositions à faire. Il va les écouter et les défendre.»
Aurait-il pu déléguer un représentant samedi dernier à Sherbrooke? «Dans le parti à Sherbrooke, c’est Bruno. Il avait autre chose cette journée-là.»


Membre de l’association québécoise du transport aérien
Membre du conseil des aéroports du Québec
Membre de l’Association des Aviateurs et Pilotes de Brousse du Québec
Association canadienne des propriétaires et pilotes d'aéronefs

Tous droits réservés © Aéroport de Sherbrooke 2017

conception de site web sherbrooke