L’AÉROPORT DE SHERBROOKE SE RÉJOUIT DE L’ENTENTE DU GOUVERNEMENT FÉDÉRAL AVEC AIR CANADA !

Sherbrooke, le 14 avril 2021 – La Corporation de développement de l’aéroport de Sherbrooke se réjouit de l’entente intervenue entre le gouvernement du Canada et Air Canada. Pour le président du conseil d’administration de l’aéroport de Sherbrooke, monsieur Claude Charron, la signature de cette entente permet d’envisager la relance du transport aérien et vient renforcer la vision du plan d’affaires réactualisé de l’aéroport de Sherbrooke pour l’implantation d’une liaison commerciale entre Sherbrooke et une multitude de destinations dans le monde en passant par Montréal.

Monsieur Charron note que dans l’entente conclue avec Air Canada, on annonce la relance du transport aérien via la reprise des dessertes régionales en rétablissant les anciennes destinations desservies par Air Canada. Il sera aussi possible de proposer de nouvelles destinations en s’appuyant sur le même modèle que celui que nous avons développé pour Sherbrooke dans notre plan réactualisé qui n’a toujours pas été présenté formellement à mes collègues du conseil municipal.

Dans l’entente entre le gouvernement fédéral et Air Canada, on prévoit « la reprise des dessertes ou accès au réseau d’Air Canada dans la quasi-totalité des collectivités régionales où le service a été suspendu en raison des répercussions de la COVID-19 sur les déplacements, au moyen de services directs ou de nouveaux accords interlignes avec des transporteurs régionaux tiers. » Ce qui est en tout point conforme, selon Claude Charron, avec la vision que nous avons développée pour l’établissement d’une liaison commerciale entre Sherbrooke et Montréal vers de nombreuses destinations internationales.

Le président de la CDAS rappelle que la grande région de Sherbrooke a besoin d’une liaison commerciale reliant Sherbrooke à Montréal vers des destinations internationales pour son développement économique. Le projet que nous entendons déployer pour établir une liaison commerciale aérienne entre Sherbrooke et Montréal permettra à Sherbrooke d’avoir, comme toutes les autres agglomérations canadiennes de 200 000 habitants et plus, une liaison commerciale pour desservir les gens d’affaires et la population de l’Estrie en matière de desserte aérienne vers l’ensemble des destinations au Canada, aux États-Unis et en Europe. Il faut également souligner l’importance de cette desserte pour attirer des voyageurs d’ailleurs.

Pour Jean-François Ouellet, directeur général de l’aéroport de Sherbrooke, l’entente entre le gouvernement fédéral et Air Canada vient donner de l’oxygène au projet : « L’essentiel est que le plan d’affaires solide que nous déposerons au conseil municipal est viable, apporte des éléments nouveaux et tient compte du contexte de pandémie. Aujourd’hui, la vision que nous avons développée est en quelque sorte appuyée par une entente entre le gouvernement du Canada et un important transporteur aérien, cela donne de la crédibilité au modèle d’affaires que nous avons développé. Nous avons une chance unique de le mettre en œuvre et de réaliser enfin le projet d’établir une liaison commerciale entre Sherbrooke et Montréal, comme recommandé par l’ensemble des membres du conseil d’administration de la Corporation du développement de l’aéroport de Sherbrooke. Cela est vital pour notre développement économique. »

Pour le président Claude Charron, « jamais les circonstances n’auront été aussi favorables pour l’établissement d’une liaison commerciale entre Sherbrooke et le reste du monde. Nous en avons le mandat, le financement est assuré pour les premières années et le contexte de relance imaginé par le gouvernement du Canada avec l’un des plus importants transporteurs aériens au pays est en ligne avec notre plan d’affaires. Il faut aller de l’avant maintenant ou jamais. »

On se rappellera que la Corporation de développement de l’aéroport de Sherbrooke a pour mandat de gérer et d’exploiter l’aéroport de Sherbrooke, assurer sa promotion et son développement et contribuer activement au développement économique et touristique de Sherbrooke et sa région. Elle doit aussi attirer de nouvelles compagnies aériennes, assurer leur implantation et conclure tous les contrats nécessaires à l’atteinte de ces objectifs. Formé d’un conseil d’administration de sept membres, le CDAS compte sur une contribution financière annuelle de 577 800 $ de la Ville de Sherbrooke sur un budget de près de 827 000 $. Elle compte aussi sur un budget de 250 000 $ par année pour l’établissement d’une liaison commerciale à l’aéroport de Sherbrooke.